Revues de presse


Modèles socio-économiques des associations : se diversifier ou mourir ?

Une étude commanditée par l’Udes et le Mouvement associatif analyse les différents modèles socio-économiques des associations. Si chaque modèle est présenté avec ses avantages et ses inconvénients, les associations menant plusieurs activités et ayant des ressources hybrides sont considérées comme plus solides. Pour continuer à remplir sereinement leurs missions, les petites associations mono-activité et financées essentiellement par les pouvoirs publics auraient donc intérêt à évoluer. La définition par territoire des services sociaux d’intérêt général est par ailleurs présentée comme une piste à explorer afin de sécuriser une partie d’entre elles.

 Consulter l’article