Sports – Avec un budget divisé par deux, à quoi va servir le CNDS en 2018 ?

Publié le 9 octobre 2017

Durant sa carrière d’escrimeuse championne olympique, Laura Flessel était surnommée “la Guêpe”. Devenue ministre des Sports, elle a piqué l’intérêt des observateurs quand ceux-ci ont découvert les contours du budget des Sports pour 2018. Pourquoi cet intérêt ? Tout simplement parce que les grandes masses du budget ont considérablement évolué par rapport aux exercices précédents… et qu’un certain flou demeurait après un premier examen. Afin de lever les ambiguïtés, le ministère des Sports s’est livré à un moment de pédagogie, lundi 2 octobre.

Avec un budget de 481 millions d’euros en 2018 contre 521 millions en 2017, l’enveloppe dédiée au sport est en baisse de 40 millions. Si ce chiffre est important, le plus remarquable est la structure de ce budget : le CNDS (Centre national pour le développement du sport), qui en 2017 pouvait compter sur 260 millions d’euros, soit la moitié des moyens dédiés au sport, n’aura plus à sa disposition que 133 millions.

 

Lire l’article : CNDS 2018